21 Savage arrêté par ICE : il serait né en Angleterre

Dans un communiqué, le porte parole du service d’immigration américain (ICE) a affirmé que 21 savage était un ressortissant du Royaume-Uni. Apparemment, il résidait illégalement sur le territoire américain.  

Dimanche, la police de l’immigration a arrêté 21 savage. Le porte parole du service prétend que 21 savage est arrivé légalement aux Etats-Unis en juillet 2005. Mais l’année suivante, son visa expire. Depuis, l’artiste résiderait illégalement aux États-Unis. Une copie de son acte de naissance prouve qu’il est né à Newham, en Angleterre.

Charles Kuck l’avocat du rappeur, explique que 21 savage n’a jamais caché son statut d’immigré au gouvernement américain. She’yaa Bin Abraham-Joseph, de son vrai nom, affirme avoir entamé une demande de visa en 2017 après avoir réalisé qu’il en avait besoin.  Si l’ICE décide de l’expulser, il risque 10 ans de ban.

Messages de soutien 

Cardi B, Wale, Vince Staples, plusieurs célébrités ont dénoncées son arrestation. Beaucoup ont exprimés leur solidarité avec le jeune rappeur. « Un noir qui a du succès », a tweeté le rappeur Offset. « Ils essaient toujours de nous casser. » Dans une lettre de soutien, le député de Géorgie Hank Johnson, décrit l’artiste comme un homme exemplaire. « ses contributions aux quartiers et écoles où il a grandi sont l’exemple même du type d’immigrés que nous voulons aux Etats-Unis » écrit Johnson. Black Lives Matter est à l’initiative de la pétition #Free21Savage. En 24h, le mouvement récolte plus de 140 000 signatures. Pour l’instant,  21 Savage reste en détention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *