Trouble : « Edgewood » un projet musical conte la rue et conseille la jeunesse

TROUBLE : « Edgewood »

Trouble de son vrai nom, Mariel Semonte Orr  a dévoilé son projet « Edgewood » le 23 mars. A travers cette mixtape, l’artiste nous permet de découvrir son habilité à raconter, sa vie, son experience, sa relation avec la rue. Il en profite pour souligner certains problèmes dont la jeunesse est victime.  

Big Trouble Baby est dans le game depuis maintenant 6 ans. On l’a découvert avec sa toute première mixtape «  December 17th » . Par la suite, il a sortie quelques projets qui malheureusement n’ont pas fait assez de bruit. Aujourd’hui il est de retour et il le fait savoir. Originaire d’Atlanta en Georgie, Trouble est un des vrais. Il n’est pas dans le paraître et rappe au sujet de ce qu’il a réellement vécu.

Tout d’abord trahi par ceux en qui il avait confiance dans «  selfish », il s’est débrouillé seul. Puis loup solitaire et méfiant dans «  Real is Rare », Big Troub passe un message dans ce titre. Deux phrase au debut et à la fin de la video: «  We use to kill and die for money or respect » ( on tuait et mourait pour argent et respect en français) , « Now we kill and die for attention » ( aujourd’hui on tue et meurt pour de l’attention) . À travers ces mots, il met en avant un problème venu de la génération Instagram.

De nos jours, avec Worldstar et compagnie, la violence armée et la violence en générale est normalisée. Pour certains c’est une mode. Ils jouent avec des armes et veulent montrer qu’ils ont du pouvoir. Tout ça pour être populaire, avoir de l’attention et des likes sur Instagram.

Des collaborations

Certes, Trouble transmet un message et partage son expérience avec nous. Mais on trouve également dans «  Edgewood » des sons pour turn up en soirée. Le projet a été entièrement produit par Mike Will made it, Un beat maker qui a travaillé avec beaucoup d’artistes à succès tels que Gucci Mane, Juicy J, Miley Cyrus, Drake et bien d’autres encore. Au sein d’edgewood on trouve plusieurs featurings: Migos, The Weeknd, Quavo, Fetty Wap sans oublié Drake.

Eh oui, Drake est sur tous les fronts. Non seulement il sait reconnaitre le talent quand il le voit mais il n’hésite pas à sauter sur l’occasion de faire un featuring. Pour Trouble c’était une surprise et un honneur que Drake suive son travail et travailler ensemble était encore mieux. Leur single « Bring it back » est maintenant disponible sur toute les plateformes musicales tout comme «  Edgewood ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *